"C'est bien joli tous ces pompons mais ça ne sert pas à grand-chose, et puis les diables enfants se sont lassé je fais quoi maintenant?"

Pas de panique! Vous pouvez toujours leur faire faire des poupées en laine! (ça marche aussi avec les petits mecs, via version masculine)

DSCN1007

Commencez par rassembler le matériel.
DSCN0985

Il vous faut : du carton (de préférence épais sauf si -comme moi- vous avez l'habitude) vous pouvez utiliser un livre à couverture rigide (que vous n'avez pas peur d'abimer!) je vous conseille de le choisir à la dimension de votre future poupée : longueur des pieds à la tête et largeur des bras, des ciseaux et de la laine, une ou deux couleurs.

Enroulez la laine autour de votre carton (longueur) pour réaliser le corps.

DSCN0987

Plus vous en enroulerez plus votre poupée sera "dodue". Attention elle aura le double d'épaisseur de ce que vous voyez!

Une fois fini, coupez un brin de laine et nouez le en haut de votre futur poupée.

DSCN0988

Coupez la laine à l'autre extrémité.

DSCN0991

Pour la tête : nouez un brin de laine à la hauteur du cou. Attention gardez encore séparé les deux parties de la poupée sous ce brin.

DSCN0995

Laissez le corps de côté et réalisez les bras (dans la largeur) sur le même principe. Enroulez un brin de laine, les bras feront le double de ce que vous voyez, puis coupez les deux extrémités.

DSCN0992DSCN0993

Nouez les deux extrémités pour réaliser les poignets.

DSCN0994

Insérez les bras dans le corps.

DSCN0998

Coupez un nouveau brin et nouez le sous les bras à l'endroit de la taille.

DSCN0999

Vous pouvez égaliser le bas de la jupe avec des ciseaux.

DSCN1000DSCN1001
(Récup! Vous pouvez garder l'excédent de laine pour faire de la bourre!)

Votre poupée est terminée!

DSCN1003

Pour la version masculine, divisez la jupe en deux et nouez les chevilles.

DSCN1004

Pour faire des cheveux, enroulez de la laine comme pour les bras et fixez-les au point arrière sur la tête.

DSCN1005

Alors qu'on dit les diables vos amours? Ici mes princesses en sont folles et je crois que je n'ai jamais autant embrassé de la laine.